Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Parfum tribal Parfum Ghawazi

"Being a dancer, requires nothing less than Everything."


Martha Graham

"La  technique n'est pas une fin mais un moyen. La  performance technique n'est rien en soi, la danse commence quand on y met une âme."

 

Marie Claude Pietragalla

L'association Parfum tribal Parfum Ghawazi :

Présentation :


Parfum tribal, Parfum Ghawazi* est une association "Loi de 1901".


Association de danse tribale, orientale et fusion dont la vocation est la recherche sur les différentes pratiques artistiques et chorégraphiques de la danse dite "tribale" sous sa forme improvisée (ATS® pour American tribal style® bellydance) ou chorégraphiée et de la danse orientale ainsi que ses fusions avec d'autres danses. Le but est l’échange de connaissances entre danseurs. 

Nos différences ne nous opposent pas, elles nous élèvent!

 

*Ghawazi, se prononce "rawazi". En Egypte, on appelle une danseuse, une ghaziya (au pluriel, ghawazi). A l'origine, les ghawazi étaient des tziganes. C'est maintenant un terme générique qui désigne les danseuses en général.

"La danse est le plus sublime, le plus émouvant, le plus beau de tous les arts, parce qu'elle n'est pas une simple traduction ou abstraction de la vie; c'est la vie elle-même."

 

Henry Havelock-Ellis

Ô danse sacrée dans l'eau de mon ventre, tu as fait venir l'enfant. Ô danse sacrée dans le feu de mon âme tu as fait naitre l'amour. Ô danse sacrée dans l'air de mon corps tu as fait entrer le rythme. Ô danse sacrée pied nus sur la terre je danserai.

Nous pouvons en offrir des choses aux dieux pour qu'ils accomplissent nos désirs, mais si nous gardons le meilleur, qui pourra croire que nous sommes sincères?

Nous devons offrir quelque chose qui nous est précieux. Pour cela nous promettons de donner nos danses. Pieds nus, sur la terre sacrée.

«Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.»

 

Victor Hugo

  Les membres de l'association :

Aline - Membre d'honneur

Amel - Membre d'honneur
Colleena - Membre d'honneur / Marraine de l'association
Delphine - Membre fondateur - Présidente

Julie - Membre actif
Margot - Membre fondateur - Directrice artistique
Marie - Membre actif - Professeur
Michèle - Membre actif

Sophie - Membre fondateur - Secrétaire

Sylvaine  - Membre actif

Zélia - Membre fondateur - Trésorière

« Danser, c’est comme  parler en silence.
C’est dire plein de choses sans dire un mot »

Yuri Buenaventura

"La danse est le langage caché de l'âme"


Martha Graham

« Flock of birds »

Le vol des oiseaux ou la représentation de la femme dans l’ATS®

(American Tribal Style® Bellydance)


La danse dite tribale est un style de danse récent né aux Etats-Unis. Elle est connue sous le sigle ATS® signifiant : American Tribal Style® Bellydance (danse orientale de style tribal américain). Sa particularité est d’être improvisée par un groupe parfaitement synchronisé, dans lequel une danseuse « meneuse » conduit la danse, tandis que les autres danseuses « suiveuses » reproduisent, en parfaite harmonie, les gestes de la première, grâce à un système de clés. Il s’agit d’une danse où le groupe l’emporte sur l’individu. L’individualité n’est pas niée pour autant, mais utilisée pour servir le groupe. La meneuse dirige un moment puis cède sa place à une autre danseuse qui devient alors meneuse à son tour.

 

Ce style de danse est né en partie de la vision féministe de Masha Archer qui, en réaction à l’image stéréotypée de la danseuse orientale sexy et provocante, décide de modifier l’ostentatoire costume deux pièces à paillettes ! Elle couvre les jambes de ses danseuses avec des sarouels (pantalons bouffants) et leurs cheveux avec des turbans, et remplace le soutien-gorge par un choli (blouse indienne). Désormais, c’est la danse qui doit être appréciée, et non plus telle ou telle partie du corps de la danseuse. Le but de la danse n’est pas d’éveiller le désir chez l’homme, mais de proposer une danse plaisante pour tous.

La danse tribale se débarrasse ainsi de la tendance à l’objectification et à l’auto-objectification de la danseuse, tendance très présente dans la danse orientale moderne.

 

Ancienne élève de Masha Archer, Carolena Nericcio élabore la posture spécifique aux danseuses tribales : le buste est relevé fièrement à la manière du flamenco, privilégiant une rétroversion du bassin et un ancrage assuré au sol. Des mouvements adaptés à l’improvisation et débarrassés des poses suggestives véhiculent une image de femme forte et non plus offerte. Les danseuses y puisent assurance et bien-être corporel, découvrant la beauté d’un corps qui ne se soumet pas aux normes esthétiques sociales.

De plus, le fait d’être tour à tour meneuse puis suiveuse apprend aux femmes à se libérer de la structure habituellement hiérarchisée de tout groupe. Ce style de danse développe donc la solidarité féminine et renforce la bienveillance entre les danseuses en invitant chacune d’elles à laisser de côté toute forme de compétition. Il ne s’agit pas d’être la plus belle ou la meilleure du groupe, mais de diriger et de suivre au mieux, dans l’intérêt de la tribu tout entière.

 

Refusant l’idée qu’un corps féminin dansant, exposé au regard de l’autre, soit vu comme obscène, la danse ATS® célèbre au contraire la force et la beauté de la Femme. Elle met en scène des danseuses fières de leur féminité, partageant un même langage artistique, et les fait danser ensemble en parfaite communion, tel le vol des oiseaux.


Ecrit par l’association Parfum Tribal Parfum Ghawazi  © 2011

La tribu avec les Fat Chance Bellydance®

Le site  : http://www.fcbd.com/

Les photos et textes publiés sur ce site ne sont pas libres de droits.
Pour toute utilisation quelle qu'elle soit veuillez nous demander l'autorisation.

© 2009 - 2017  Parfum tribal, Parfum Ghawazi

Association à but non lucratif régie par la loi de 1901 Journal Officiel nº 1629 du 17/11/2007